Categories Maison

Comment choisir un oreiller pour soi ?

En plus d’une alimentation saine et d’une activité physique régulière, bien dormir est essentiel pour une vie équilibrée. En ce sens, il est très important de disposer de tous les éléments nécessaires à un sommeil profond. Toutefois, en essayant de trouver la literie idéale, il est possible de se perdre parmi les différents critères de choix : taille, rembourrage, matériaux, densité, etc. Avec autant de détails, votre quête peut s’avérer fastidieuse. Néanmoins, en disposant d’informations pertinentes, il devient plus facile de choisir l’oreiller idéal pour soi.

Pourquoi faut-il changer d’oreiller ?

Sans même se rendre compte de tous les problèmes de santé que cela peut engendrer, on finit souvent par négliger l’importance d’un bon oreiller pour une bonne nuit de sommeil. De surcroît, un oreiller inapproprié peut provoquer des douleurs au dos, au cou et des maux de tête. Afin de passer une bonne nuit de sommeil, plusieurs facteurs importants doivent être pris en compte au moment d’acheter.

Opter pour un oreiller rectangulaire américain

Souvent recommandé pour les personnes qui souffrent de problèmes de colonne vertébrale, l’oreiller américain connu comme oreiller rectangulaire en duvet d’oie ou en mousse assure un soutien spécial pour la tête et la colonne cervicale. L’oreiller rectangulaire américain est également très adapté pour ceux qui bougent la nuit et ont besoin d’espace pour dormir confortablement. Bien que l’épaisseur la plus courante soit d’environ 10 à 14 cm, l’idéal est de trouver un oreiller d’une épaisseur égale à la largeur des épaules.

L’épaisseur recommandée varie d’une personne à l’autre, car elle dépend également du goût et de l’anatomie de chacun. Les personnes de grande taille ou aux épaules larges doivent utiliser des oreillers rectangulaires américains plus épais (11 à 14 cm) pour assurer un soutien de la tête à l’angle correct par rapport à la colonne vertébrale. Quant aux enfants et aux personnes aux épaules étroites, des oreillers rectangulaires plus fins (8 à 10 cm) sont plus adaptés.

Quel est le garnissage le plus adapté ?

Pour commencer, vous devez vous concentrer sur le choix du bon matériau. En somme, il faut savoir faire la distinction entre deux types de matériaux de garnissage : naturels et synthétiques. Sachant que les deux types peuvent assurer le confort et le soutien souhaités, le choix dépend principalement des préférences de chacun.

Voici les types d’oreillers les plus répandus :

  • oreillers en duvet : naturels, doux et moelleux, ils sont faits de plumes et de duvet de canard ou d’oie. Ils assurent une sensation de bien-être incomparable. Bien qu’un peu plus coûteux que d’autres options, le duvet d’oie se caractérise par sa capacité de régulation de l’échange thermique. Lors de l’achat, une attention particulière doit être portée à deux points : la densité et le traitement antibactérien,
  • mousse à mémoire de forme : ce type d’oreiller est recommandé pour sa capacité d’adaptation aux caractéristiques anatomiques d’une personne, réduisant la charge sur la colonne vertébrale. Les oreillers en mousse assurent un excellent soutien à la tête, au cou et aux épaules,
  • les oreillers en laine : parfaits pour les personnes qui souffrent d’allergie, le garnissage est traité thermiquement durant la phase de production,
  • oreillers en latex : tout comme la mousse à mémoire de forme, le latex est un excellent choix pour maintenir le cou et la nuque dans une position confortable.

Il convient de souligner que les oreillers synthétiques et les modèles naturels sont soumis à des traitements spéciaux, afin d’offrir les meilleurs résultats. Ils sont également anti-allergies (acariens, bactéries, etc.).

Choisir selon la taille de l’oreiller

Outre le type de garnissage, il est important de considérer la taille de l’oreiller. À cet effet, il ne faut pas oublier que le type de garnissage de l’oreiller n’est pas l’unique élément qui peut avoir un effet bénéfique sur la qualité de votre sommeil, mais aussi la taille et la forme de l’oreiller. En tenant compte de ces critères, vous pourrez profiter de tous les avantages d’un excellent oreiller, qu’il soit conçu en duvet d’oie ou en mousse.

L’erreur la plus courante que certains font est d’acheter le même type d’oreiller pour tous les membres de la famille. L’oreiller standard peut être mis sur n’importe quel lit, mais opter pour une taille plus personnalisée en fonction des caractéristiques physiologiques de chacun est fortement conseillé. Surtout pour les personnes qui souffrent de problèmes cervicaux.

Choisir selon sa position de sommeil préférée

En matière de literie, il faut toujours privilégier la qualité, en choisissant des matelas de haute qualité, des couettes naturelles, etc. Outre la taille et le type de l’oreiller, il est important de tenir compte de ses habitudes de sommeil et de ses propres préférences. Autrement dit, un oreiller doit être conçu pour offrir tout le confort nécessaire, quelle que soit la position.

Pour ceux qui se couchent sur le ventre, l’idéal est de choisir un oreiller doux et naturel. Le duvet d’oie est parfaitement adapté à cette position parce qu’il permet d’éviter de stresser la colonne vertébrale. Les personnes qui ont l’habitude de dormir sur le côté ont besoin d’un oreiller plus ferme. Un oreiller en mousse à mémoire de forme est fait pour soutenir la tête et maintenir la colonne vertébrale dans sa position la plus naturelle, en assurant un alignement idéal par rapport à la nuque et aux épaules.

L’oreiller idéal pour une personne qui dort sur le dos est celui qui offre un soutien moyen. Les matériaux à privilégier sont la fibre creuse ou la laine. Un oreiller américain 45×70 est l’option parfaite pour s’assurer un sommeil profond.

Des conseils pour profiter du meilleur oreiller

En suivant ces étapes, il sera plus facile de trouver son oreiller. Tout d’abord, choisir le matériau qui répond à ses conditions, ensuite la taille qui offrira tout le confort tout en prenant en considération sa position pendant le sommeil. Or, il ne faut pas hésiter à essayer l’oreiller avant de l’acheter, pour s’assurer qu’il correspond à tous les critères. Le tissu de la taie d’oreiller est également essentiel. Il faut privilégier les tissus qui permettent de profiter d’un oreiller respirant.

Qu’il s’agisse de couettes naturelles ou d’un oreiller en duvet d’oie, il faut savoir les entretenir afin de prolonger leur durée de vie utile. Il est recommandé de laver la taie d’une manière régulière, puisqu’un oreiller mal désinfecté peut provoquer des allergies, des irritations et des problèmes respiratoires. Il est conseillé de nettoyer son oreiller en suivant les recommandations du fabricant.

Pour profiter d’un sommeil doux et réparateur, il ne faut pas hésiter à investir dans un oreiller de qualité. En plus d’un matelas de haute qualité, un bon oreiller permet de maintenir une bonne posture durant la nuit. En plus d’une hygiène soignée, il est important de ne pas oublier de le remplacer de temps en temps. Contrairement à un matelas, la durée de vie d’un oreiller est plus courte et doit être respectée pour éviter les douleurs et les nuits blanches.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *