Categories Santé

Quelles solutions pour les personnes dépendantes ?

Quelles solutions pour les personnes dépendantes ?

Le niveau de dépendance des personnes âgées augmente avec l’âge. Si certains seniors ont la chance de rester au sein de leur domicile personnel, d’autres ont besoin d’une prise en charge stricte pour garantir leur sécurité. Tour d’horizon sur les différentes solutions possibles pour prendre soin des personnes dépendantes.

La dépendance – c’est quoi ?

La dépendance désigne l’état d’une personne qui a besoin de l’aide d’un tiers pour accomplir les actes de la vie quotidienne. Même si elle pourra faire certaines choses, elle aura besoin d’une surveillance régulière pour préserver sa santé et sa sécurité.

Il faut préciser qu’une personne dépendante n’est pas forcément une personne âgée. Chez les personnes âgées de plus de 60 ans, le vieillissement de l’organisme et les maladies chroniques sont souvent à l’origine de la perte d’autonomie. Chez d’autres personnes, les accidents de la vie peuvent les rendre inaptes à vivre seule et de manière autonome.

Quels que soient l’âge et l’origine de la dépendance, cette situation n’est pas une fatalité. Même s’il n’existe pas de moyen sûr pour la prévenir, une bonne hygiène de vie permet de réduire les risques.

Il faut également souligner qu’il existe plusieurs niveaux de dépendance. C’est la grille AGGIR que l’équipe médico-sociale utilisée pour évaluer la dépendance d’une personne.

L’aide à domicile – la meilleure solution pour les personnes dépendantes

L’aide à domicile est la meilleure solution pour permettre aux personnes dépendantes de rester le plus longtemps possible à leur domicile ou auprès de leur famille. Il y a toutefois certaines conditions à respecter. Tout d’abord, il faut s’assurer que le domicile de la personne dépendante s’y prête. Si elle occupe une maison entière, il est préférable d’aménager une chambre de plain-pied pour faciliter le déplacement. Si ce n’est pas envisageable, l’installation d’un équipement adapté, comme le monte escalier peut être une solution.

Dans tous les cas, il est vivement recommandé de faire appel à un service d’aide à domicile. Domconfort figure dans la liste des acteurs majeurs de ce secteur. Cette agence basée à Toulouse propose une large gamme de services ne citant que l’aide à la personne, l’entretien du logement, la préparation des repas, la prise en charge de la personne dépendante au coucher ou lever, le maintien de la relation sociale, etc. Selon les besoins de la personne dépendante, l’auxiliaire de vie peut également proposer des services de soins infirmiers à domicile.

Les autres alternatives pour les personnes dépendantes

Si le maintien à domicile d’une personne dépendante n’est pas possible, ses proches peuvent recourir à d’autres solutions.

L’habitat partagé

C’est un logement spécialement aménagé pour permettre à ses occupants de vivre ensemble. Il existe différentes variantes d’habitat partagé. Il y a tout d’abord l’habitat communautaire où chaque personne dépendante dispose de sa propre chambre, mais les autres espaces comme la salle de vie, la salle de bain, la cuisine et la buanderie sont à partager. Pour mener à bien le quotidien des personnes dépendantes, des auxiliaires de vie y sont présents. Ils accompagnent les colocataires, gèrent la maison et animent leurs quotidiens.

Puis l’habitat groupé où chaque occupant possède son propre logement équipé. Seule une partie comme l’espace repas ou salle de séjour est partagée. La dernière variété, c’est le béguinage où chaque personne dépendante possède son propre logement. Ce qui fait la différence est que la gestion des espaces communs est assurée par des structures particulières.

Il faut souligner qu’à l’origine, ce mode d’habitation n’était pas conçu pour les personnes âgées. Depuis quelques années, ce concept devient de plus en plus populaire, car les spécialistes parviennent à créer des modèles qui répondent aux besoins des personnes âgées et des personnes dépendantes.

Si vous pensez que cette solution peut répondre aux besoins de votre proche dépendant, il y a quelques éléments que vous devez prendre en compte avant toute chose :

  • Vérifiez que chaque occupant possède sa propre chambre,
  • Assurez-vous que tous les colocataires ont librement accès aux espaces communs,
  • Assurez-vous que l’ensemble du logement est aménagé correctement afin de faciliter le quotidien des personnes dépendantes. Les portes doivent être assez larges pour qu’un fauteuil roulant puisse y passer librement. Les WC et les salles de bain doivent comporter des barres d’appui murales pour aider les personnes dépendantes à s’asseoir et se relever facilement. Cet équipement permet aussi d’éviter le risque de chutes.

La maison de retraite médicalisée ou EHPAD

Les maisons de retraite médicalisées, aussi appelées EHPAD (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) sont des établissements permettant de pallier la perte d’autonomie des séniors dépendants. Pour vieillir convenablement, ce type d’établissement met à la disposition des résidents une chambre avec une prise en charge globale :

  • hébergement,
  • restaurant,
  • animation,
  • accompagnement dans la perte d’autonomie,
  • suivi médical.

C’est un excellent choix pour les personnes dépendantes qui nécessitent des soins quotidiens. En général, les EHPAD proposent deux types d’accueil. Le premier est la pension complète dans lequel le résident y vit en permanence. Mais afin de répondre à chaque besoin, les EHPAD proposent également d’autres modes d’accueil à savoir l’accueil du jour et le séjour temporaire. Ces deux solutions permettent aux personnes dépendantes et à ses proches de tester le lieu avant d’y emménager définitivement.

Les services hospitaliers USLD

Les unités de soins de longue durée sont des structures d’hébergement et de soin qui accueillent les personnes dépendantes nécessitant une surveillance médicale constante. Elles sont adossées à un établissement hospitalier et s’adressent principalement aux personnes âgées de plus de 60 ans en très forte dépendance.

Comme les autres solutions pour les retraités dépendants, les USLD possèdent toutes les ressources nécessaires pour la prise en charge de la vie quotidienne des résidents. Ce qui fait la différence avec les EHPAD est les moyens médicaux mis en œuvre. Ceux-ci sont plus importants dans les USLD.

En USLD, la facture mensuelle se décompose d’un tarif d’hébergement et d’un tarif de dépendance. En ce qui concerne les soins, ils ne sont pas facturés aux résidents. La prise en charge est assurée par l’Assurance maladie.

Conclusion : De nombreuses familles réalisent des travaux d’aménagement et engagent un tiers pour permettre aux personnes dépendantes de rester à leur domicile le plus longtemps possible. Si la personne en question ne peut plus demeurer chez elle, il existe de nombreuses autres solutions permettant de garantir sa sécurité. Son degré de dépendance et son état de santé constituent les principaux critères à prendre en compte lors du choix de l’établissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *